Les allocutions ne peuvent commencer qu'en présence de la personnalité qui a la préséance, sauf et exceptionnellement si cette dernière a donné son accord. En principe s'expriment toutes les personnalités citées sur le carton d'invitation. Chaque collectivité...

Pour bien parler, il faut que la pensée soit en avance sur la parole sinon on décroche et c’est le trou, les répétitions, les phrases sans suite. Chaque fois qu’on se lance dans une prise de parole improvisée, il faut maîtriser le contenu et la forme....

C’est en s’enregistrant que l’on prend conscience du nombre de répétitions, de locutions creuses, de mots bouche-trous (n’est-ce pas, par exemple, comment dirais-je, comme chacun sait, hein…) que l’on commet. Si certains écarts marquent la volonté d’être...

Les gestes se superposent au langage articulé. En public, ils se stylisent. Il faut connaître et utiliser : - les gestes qui rythment la parole, instaurent une grammaire (hochement de tête, jeu des sourcils, des paupières, des mains, des doigts…) ; -...

On peut descendre ou monter le ton, le stabiliser ; assurer une tension, plus ou moins grande à la montée ou à la descente, c’est la garantie d’un propos vivant. Une phrase déclarative qui vise à affirmer, convaincre, aura une intonation circonflexe :...

Un débit lent, calme, avec des pauses longues confère aplomb, solennité. Un débit précipité signifie volubilité, agacement. Le poison en matière d’expression orale, c’est l’uniformité. Les changements de vitesse stimulent au contraire l’écoute et s’imposent...

On lie les mots unis par le sens et seulement à l’intérieur des groupes de mots. Les déterminants (les, des, ces…) sont liés aux mots qui les suivent ; les épithètes sont liées (un petit incident). En revanche, on ne lie pas un nom suivi d’un adjectif...

Les silences qui encadrent un mot contribuent à le mettre en valeur et renforcent le propos. Dans le texte qui suit, les traits obliques représentent des pauses brèves (/) et les doubles traits des pauses longues (//). On peut mesurer la valeur ajoutée...

Beaucoup parlent sans ouvrir la bouche, sans remuer les lèvres et en laissant tomber les finales (dernières syllabes d’un mot ou dernier mot d’une phrase). L’articulation concerne le bon détachement des consonnes sur lesquelles il faut prendre appui....

On peut trouver sa voix, la « placer », la « poser ». Des exercices existent. Par exemple, pour assurer une bonne circulation de l’air, dire « u » en maintenant la tête droite : quand les joues vibrent, la voix est bien placée, quand le nez et la gorge...

1 2 > >>