Publié par Fabrice Jobard

Bonjour,


Nous devons organiser l'inauguration d'un réservoir.

Ce réservoir implanté sur une commune desservira une autre commune.


A cette inauguration nous conviens les Maires des 2 communes concernées, le Préfet, le Président du Comité de Bassin, le Président de la Communauté d'Agglomération à laquelle appartient ces 2 communes et le Président de notre structure ayant en charge l'eau et l'assainissement sur ce territoire.


Quel est l'ordre des discours ? Une plaque sera posée sur le réservoir ? Qui dois révèler la plaque ? Les partenaires financiers et entreprises de travaux seront présentes. Doivent ils intervenir ? Y'a t'il d'autres points ou aspects à respecter ou connaître.

Merci mille fois pour votre réponse.

 

Bonsoir,

Je vais essayer de répondre à votre question avec les éléments fournis.

A : la règle de base c'est : les personnalités s'expriment dans l'ordre inverse des préséances républicaines définies par le décret de 1989. Celui dans son A3 indique notamment que le préfet est N°1, les maires n°7.

B : Il n'y a pas de place laissée dans le protocole à l'intercommunalité. Mais dans les usages on laisse toujours un rang plus élévé pour les maires Pdt d'interco.

C : Comme je ne sais pas les autres fonctions des personnalités indiquées (c'est toujours le rang le plus important qui donne le ton !) je dirai qu'on pourrait imaginer un ordre des préséances qui serait le suivant :

1 : Préfet

2 : Président de la comm d'agglo

3 : le maire de la commune où a lieu la cérémonie

4 : le maire de la commune desservie par le résevoir

5 : le pdt du comité de bassin : si ce n'est pas un élu défini dans la liste précitée

6 : votre pdt

D : L'ordre des discours est inverse donc le Préfet termine et PERSONNE ne prend la parole après

E : Pour le corps du discours, les plaques et cartons : prend par contre l'ordre des préséances "Monsieur le Préfet, monsieur le Pdt de la comm agglo, messieurs les maires, messieurs les pdt, chers amis, c'est avec beaucoup d'émotion...."

F : Normalement les entreprises n'interviennent pas dans les discours mais elles y sont valorisées.

Bon courage et à bientôt, FJ

Commenter cet article