Publié par Fabrice Jobard

poignee-de-main.jpgQuestion :

Une francophile americaine soutient qu'il est impoli de repondre par enchante(e) ou ravi(e) lorsqu'on vient de vous presenter quelqu'un. Est-ce vrai? Quelle formule doit-on employer dans de cas-la? Comment doit-on repondre?

 

 
En réponse à votre message,
je dirais la chose suivante (dans l'hypothèse où je suis la personne qui fait les présentations entre deux personnes qui ne se connaissent pas) :
- c'est la personne à qui je présente une autre personne, qui tend la main la première ou qui se contente d'une inclinaison de la tête
- cette personne doit se contenter d'un salut très simple : "bonjour Monsieur", "bonjour Madame".
- un homme peut dire "Mes hommages" à une femme.
- il est effectivement déconseillé d'ajouter : "enchanté", "ravi" ou "très heureux".

- Si l'on est assis, faut-il se lever ?
    - si on est une femme :
    - si la personne est âgée : non plus.
    - exceptés ces deux cas, les présentations doivent se faire debout.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fabrice JOBARD 08/12/2013 21:04

La présentation de "Mes hommages, Madame" est une formule de politesse faisant appel au respect de la personne à qui on s'adresse; il s'agit d'une formule galante.
Il n'y a pas vraiment de réponse particulière; tout dépend du degré d'affection que la femme veut rendre à l'homme.

La dame pourra recevoir les hommages en répondant tout simplement "Monsieur" (en inclinant un peu la tête) ou bien elle pourra répondre par "bonjour" tout simplement… ou même si elle souhaite
répliquer avec plus d'affection répondre: "merci" ou "je les reçois avec plaisir" ou "ravie de vous voir". Un sourire sera toujours le bienvenu en accompagnement de ces quelques mots.

Voici l'origine historique selon "lanas.centerblog.net":

La langue française interdit à une femme de présenter ses hommages !

L’explication en est évidente : le terme est formé sur le mot homme, mais la raison en
est plus précise. Le suffixe -age désignant une action (laver, lavage), l’hommage est le
fait de devenir l’homme d’un seigneur féodal, c’est-à-dire son vassal.

Il s’agissait au moyen âge d’une des procédures les plus éminentes de la féodalité :
la promesse de dévouement absolu d’un vassal envers son seigneur. Cet engagement
social et politique ne concernait, bien sûr, que des hommes.

Par analogie, le terme s’est employé comme marque de vénération ("rendre hommage
à Dieu"), ou de respect (hommage funèbre). Il a progressivement pris un sens courtois:
hommage de l’éditeur ; en hommage à notre invité …

ketty 02/01/2013 23:18

Bonjour,
Dans un diner de famille, peut-on servir une entrée dans une petite assiette ? Cela permet de garder l'assiette plate pour le plat principal.

Fabrice Jobard 09/01/2013 11:01



Bonjour, je suis désolé tout d'abord de vous répondre si tardivement.


L'usage veut en fait que les convives aient toujours une assiette devant eux. Du coup on utilise des "sous assiettes" qui ne sont enlevées qu'au moment du fromage pour être remplacées par de
petites assiettes. L'idéal est donc en entrée d'avoir une "moyenne assiette" pour l'entrée posée sur l'assiette où sera posée le plat principal qui elle même repose sur une sous-assiette !


Votre idée de petite assiette pour l'entrée d'un repas familial est donc astucieuse surtout si elle repose sur une assiette plus grande.


Bon courage



Fabrice Jobard 15/09/2012 19:13

Quelques astuces pour poursuivre la conversation :
- pour les actrices quel que soit leur âge, il faut dire "mademoiselle"
- "Maître ne s'adresse pas seulement aux avocats, notaires ou huissiers, mais encore à certains artistes de renom ou aux académiciens
- Dans le doute "Monsieur" ou "Madame" conviennent parfaitement !

Ginette Salvas 13/09/2012 15:52

À noter que nous ne faisons pas de distinction de genre (homme ou femme), c'est plutôt la hiérarchie qui compte. Ici au Québec. Cette façon de faire est la norme en Amérique du Nord. ( États-Unis
et Canada).

Ginette Salvas 13/09/2012 15:50

Au Québec, lorsque nous présentons deux personnes en affaires nous disons :
« Monsieur le directeur, je vous présente une nouvelle collègue ». Lorsqu'il s'agit d'un client, nous disons ceci : Monsieur client, je vous présente Monsieur le directeur. La réponse est la
suivante: Ça me fait plaisir de vous rencontrer Monsieur ou Madame ...... Nous répétons le nom de la personne pour faire un ancrage et de cette façon se souvenir du nom de la personne ou du moins
tenter de s'en souvenir.