Publié par Fabrice Jobard

Lu dans Elle.fr :

minijupe-b-bardot-copie-2La jupe de la discorde… ou plutôt de la bêtise ? Le maire de Castellammare di Stabia, près de Naples, est formel : la mini-jupe n’a pas sa place dans les rues de sa petite station balnéaire. Dans un souci de « restaurer le décor urbain », il propose simplement de l’interdire, au même titre que les parties de football dans les lieux publics ou la balade du chien avec une laisse supérieure à 2m. Absurde ? Il n’en démord pas, cette mesure s’adresse à tous les « tapageurs, indisciplinés ou tout simplement mal élevés » qu’il entend bien remettre dans le droit chemin. En cas d’infraction au code des bonnes manières, les délinquant(es) seront passibles d'une amende de 25 à 696 euros. Féministes et habitants sont montés au créneau pour dénoncer cette montée du conservatisme dans le pays, mais le maire est coriace. Et pour cause, il bénéficie du soutien d'un certain Silvio Berlusconi qui a renforcé les pouvoirs des maires pour lutter contre la criminalité et contre les attitudes antisociales. Après, à chacun de l’interpréter comme il l’entend…Sabrina Pons

Commenter cet article