Publié par Fabrice Jobard

royal.jpgLe coût de l'entretien de la famille royale britannique a baissé l'an dernier pour atteindre 62 pence (75 centimes d'euros) par contribuable, a annoncé le palais de Buckingham lundi, se disant "extrêmement conscient" des difficultés économiques du pays.

Les contribuables ont apporté 38,2 millions de livres (46,1 millions d'euros) aux dépenses de la famille royale au cours de l'exercice 2008/9, une somme en baisse de près de 8% sur un an, selon les comptes publiés par les services de la reine.

La maison royale britannique, qui comprend la reine Elizabeth et sa famille, est "extrêmement consciente du climat économique difficile" que traverse le pays et a pris des mesures adéquates, comme le gel du nombre de ses employés, ont indiqué les responsables du palais de Buckingham.

La baisse des dépenses s'explique essentiellement par un recul du nombre des vols affrétés pour les membre de la famille royale.

Les adversaires de la monarchie britannique ont organisé une manifestation devant la résidence officielle de la reine lundi matin pour demander plus de transparence sur la façon dont la famille royale dépense l'argent public.

"Nous demandons une vraie transparence et une responsabilité du palais, pour que nous puissions savoir vraiment combien d'argent public est gâché à un moment où les dépenses publiques subissent des coupes énormes", a souligné Graham Smith de l'association anti-monarchiste Republic.

"La réforme des finances royales promise par le gouvernement est un début, mais elle ne va assez loin ou assez rapidement", a-t-il ajouté.

Le ministre des finances George Osborne a annoncé le mois dernier, en présentant un budget d'urgence, que la maison royale subirait une réforme de ses finances et serait soumise à l'avenir aux mêmes audits que les autres postes de dépenses du gouvernement.

George Osborne avait aussi annoncé que la liste civile couvrant les dépenses officielles de la reine resterait gelée en 2011 à 7,9 millions de livres (9,5 millions d'euros). AFP

Commenter cet article