Publié par Fabrice Jobard

Si l’adresse est incomplète ou erronée, le centre de recherches de courrier, situé à Libourne, est autorisé à l’ouvrir. Alors, multipliez les endroits où mentionner vos coordonnées : au dos de l’enveloppe et à l’intérieur et ce, pour un éventuel retour à l’expéditeur. Elle doit s’écrire sur 6 lignes maximum avec : 1 - Identification de son destinataire (nom ou fonction, comme Madame la directrice ou SNCF, par exemple) 2 - Titre ou profession ou société, service 3 - Bâtiment, résidence, escalier, porte 4 - Numéro, type et nom de la voie, ou boîte postale 5 - Code postal et nom de la ville, éventuellement avec le mot CEDEX 6 - Pays - Si les mentions CEDEX ou BP figurent dans l’adresse, ne pas écrire d’autres éléments de l’adresse tels que le numéro de la voie et son nom. - On ne met pas de virgule après le numéro de la rue. - Ecrivez lisiblement, au besoin tout en lettres capitales (majuscules). - Vérifiez l’exactitude du code postal sur le site internet d’abc-lettres : www.abc-lettres.com. - Ecrivez, de préférence, le nom de la ville et le pays en majuscules. - Ne mettez pas de trait d’union entre le code postal et le nom de la ville. - Ne mettez pas de trait d’union dans les noms propres devenus les noms des voies. Quand un nom de ville commence par l’article défini masculin ou pluriel, cet article se contracte avec la préposition à ou de : Aller du Havre au Touquet et non de Le Havre à Le Touquet ; être né aux Lilas ; revenir des Deux-Alpes ; la plage des Issambres, la Poste des Rousses, la mairie des Sables-d’Olonne.

Commenter cet article

Fabrice Jobard 18/11/2013 17:09

C'est fait ! Merci de votre remarque. Je serais particulièrement intéressé par votre témoignage professionnel. A quel mail puis je vous poser quelques questions ? Bien cordialement, FJ

Jacques de BAENST 18/11/2013 12:42

Monsieur,
Je lis votre blog le plus souvent avec intérêt, ayant été chef du Protocole du Ministère belge des Affaires étrangères puis de la Commission européenne de 1998 à 2010 et étant actuellement
conférencier et formateur en matière de protocole diplomatique et d'organisation d'évènements.
Le titre de votre dernier article m'a toutefois fait sursauter. Quelle horrible faute d'orthographe! A corriger au plus vite!
Bien à vous
Jacques de Baenst
Ambassadeur hre de S.M. le Roi des Belges
Directeur général hre de la Commission européenne