Interrogé cette semaine par une journaliste de géo ado... j'ai été un peu sec au sujet de la politesse chez les "Jeunes". Pour moi "la politesse" c'est se conformer aux normes d'une institution dominante. Il s'agit des clés nécessaires pour évoluer au sein de celle-ci. C'est pourquoi "la politesse" change selon les institution (famille, école, monde du travail, etc.). Du coup ce qui est vécu comme une "absence de politesse" c'est la recherche d'autres normes pour intégrer un autre groupe, la plupart du temps en rupture avec les institutions dominantes. Comment expliquer autrement le malin plaisir pris par les "jeunes" de mon quartier à cracher continuellement autour de leur collège. Ce n'est pas "poli" au regard des normes dominantes, mais ça fait "cool" (façon footballeur, le besoin physiologique né de l'effort en moins) donc ça leur permet d'afficher leur appartenance à une sous-culture de rupture. Ajoutons à ça que le fait de cracher parterre permet de marquer son territoire et on comprend mieux pourquoi nos trottoirs sont parfois limite limite !
Tag(s) : #Politesse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :