Publié par Fabrice Jobard

On utilise le téléphone pour tous les besoins professionnels, mais :
 
                        - si on lance des invitations par téléphone, on doit les confirmer par écrit. On peut à l’inverse accuser réception d’une invitation par téléphone ;
 
                        - on ne remercie pas d’un cadeau par téléphone, on écrit. On adresse des condoléances uniquement par écrit. On le voit, le téléphone a ses commodités, mais aussi ses limites. Dans un certain nombre de circonstances, le message écrit reste privilégié.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

thierry 23/05/2009 19:56

dommage pour la faute d'orthographe