Publié par Fabrice Jobard

sarkobruni.jpgQuestion posée par une journaliste :
Dans le cadre de notre émission, nous voulions parler du couple Sarkozy -Bruni. Certains pays comme les pays musulmans ne  peuvent recevoir le couple.
Connaissez-vous le protocole pour les déplacements à l'étranger ?

Ma réponse (incomplète) en quelques points...

1 : Le protocole correspond à deux choses :
soit des textes écrits régissant les préséances. Ils sont très peu nombreux en droit français, beaucoup plus nombreux dans les pays anglo-saxons. En France, le protocole ne fait aucune place aux "premières dames"... quelles soient mariées ou non.
 
soit des régles régissant les rapports entre les pays : et on parle de protocole diplomatique. Il s'agit principalement de textes nées de la guerre froide (protocole de Vienne, etc.). A mon sens, même si je ne suis pas un spécialiste de ces questions : il n'est pas fait état ici aussi des first ladies...
 
2 : En France du coup la notion de "première dame"  relève des "usages". Il s'agit de règles non écrites et fluctuantes dans le temps. En fait le rôle des premières dames s'est accentué avec les Fondations de mesdames Pompidou, Giscard d'Estaing, Mitterrand et Chirac. La polémique née autour du refus de Cécilia Sarkosy d'habiter l'Elysée souligne, s'il le fallait, l'absence de fondement juridique de cette notion de "première dame" surtout lorsqu'elles ne président aucune institution...
3 : En fait le protocole français ne reconnait aucune "femme de...". Celà est notamment vrai pour les femmes de préfet malgré leur obligation de recevoir. Il n'existe qu'une reconnaissance partielle : c'est celle de l'épouse de l'ambassadeur. On peut l'appeler du coup "l'Ambassadrice" (alors que le titre de  "préfète" n'est accordé qu'aux femmes exerçant cette fonction).
4 : Je ne connais pas bien les règles et les usages de l'accueil dans les pays musulmans, mais si vous le souhaitez je peux facilement (je crois) me renseigner sur le sujet.


Commenter cet article