Publié par Fabrice Jobard

eisenhower-discours.jpgOn peut descendre ou monter le ton, le stabiliser ; assurer une tension, plus ou moins grande à la montée ou à la descente, c’est la garantie d’un propos vivant. Une phrase déclarative qui vise à affirmer, convaincre, aura une intonation circonflexe :
« Notre région est en difficulté, il lui faut une autre politique. »
L’intonation ouvrante (protase) s’applique au sujet, elle crée l’attente, attire l’attention. L’intonation fermante (apodose) s’applique à l’objet, au propos ; elle conclut et comble l’attente
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article