Publié par Fabrice Jobard

beau-parleur.jpgLes silences qui encadrent un mot contribuent à le mettre en valeur et renforcent le propos. Dans le texte qui suit, les traits obliques représentent des pauses brèves (/) et les doubles traits des pauses longues (//). On peut mesurer la valeur ajoutée du discours ainsi travaillé :
« Mes chers/concitoyens,
C’est/par l’effort/que nous avons réussi/
À vaincre les difficultés du passé/. Aujourd’hui//
Notre ville// notre grande ville/offre des
Équipements modernes… »

Commenter cet article

Fabrice Jobard 28/09/2012 11:59

Bonjour,
l'idée, c'est de marquer les temps forts en faisant de courtes pauses avant l'énoncée des "têtes" de chapître du discours. Au début de celui-ci et en cours. De cette façon on retient l'attention
des auditeurs et on souligne la progression des propos.

cbaiic 27/09/2012 17:15

merci enormement mr, mais dites moi, comme savoir que c est le moment de marquer une pause ?

Matthieu 10/06/2009 20:56

Vos articles sont très intéressants. Dommage qu'il n'y en ai plus depuis quelques temps !