Publié par Fabrice Jobard

Beaucoup parlent sans ouvrir la bouche, sans remuer les lèvres et en laissant tomber les finales (dernières syllabes d’un mot ou dernier mot d’une phrase). L’articulation concerne le bon détachement des consonnes sur lesquelles il faut prendre appui. L’auditoire ressent bien que la qualité articulatoire est le résultat d’une intention de transmettre et de partager. Toute paresse est interprétée comme un manque de conviction. Dans les cours de diction, on apprend à articuler les consonnes en 3 temps (implosion, tenue et explosion).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article