Ces derniers jours, j'ai eu le plaisir d'être sollicité par plusieurs médias pour commenter le mariage royal britannique. J'ai décliné toutes les invitations car, même s'il me fascine, le protocole britannique reste un mystère pour moi. A la différence de ce qui existe en France et dans les tous les pays qui ont choisi "la voie française" (anciennes colonies, mais aussi Russie...), le protocole britannique extrêmement structuré et codifié. Les textes sont très nombreux et sont à respecter à la lettre. En France les choses sont plus simples ou plus complexes selon que l'on est optimiste ou pessimiste. Le protocole républicain est très court (5 pages !). Il s'agit principalement des décrets de 1989 qui organisent les préséances officielles. En dehors de ces textes, il n'y a rien d'autres... que les usages, c'est à dire des règles non écrites, qui évoluent donc dans le temps et dans l'espace au grès de la jurisprudence (c'est à dire des boulettes faites par les uns ou les autres...). La place faite à l'incertitude et à l'ajustement est donc plus importante chez nous.

 

Tag(s) : #mariage, #Les institutions, #protocole, #Usages, #Un monde de Protocole !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :