Publié par Fabrice Jobard

Tout sur les cartes de voeux 2016

Tâche fastidieuse de fin d’année, qui embouteille quelque peu les services postaux, la carte de vœux est coutumière. On peut faire remonter la tradition des cartes illustrées aux strenæ romaines (à l’origine du mot « étrennes »), tablettes d’argile décorées que l’on échangeait à l’occasion de la nouvelle année. Dès la plus haute antiquité, à Rome, on avait coutume d’envoyer aux magistrats des rameaux cueillis dans le bois sacré de la déesse Strena. Puis ce furent des cadeaux, figues, dattes, miel qu’on envoyait à ses amis et à l’empereur. Selon les mêmes sources , c’est semble-t-il au milieu du siècle dernier qu’en Angleterre Henri Cole, fondateur du Victoria & Albert Museum de Londres, demanda au peintre John Culcott Horsley de lui dessiner une carte de vœux qui fut tirée à mille exemplaires, dont certains furent mis en vente.

1. À qui offrir ses vœux ?

Il est inutile d’utiliser la carte de vœux à l’égard de tous ceux à qui on peut présenter ses vœux de vive voix. On offre ses vœux :

- à ceux qui, dans le cours de la vie sociale et professionnelle méritent ce témoignage de sympathie ;

- à d’anciens collègues, patrons, supérieurs hiérarchiques à qui l’on veut montrer qu’on reste attaché ;

- à titre de réciprocité, à ceux qui vous ont offert leurs vœux ;

- à ceux qui vous ont invité, reçu au cours de l’année écoulée.

2. Quand les envoyer ?

On a, en principe, jusqu’à la fin du mois de janvier pour adresser ses vœux ou pour répondre à ceux que l’on a reçus. Certains envoient leurs vœux avant le 25 décembre, ce qui permet de souhaiter par la même occasion un joyeux Noël.

3. Comment les exprimer ?

- par lettre (si l’on veut marquer le respect) ;

- par carte de visite, en particulier pour répondre (exemple : Jacques X, « très touché de vos aimables vœux, vous en remercie et vous offre à son tour ses souhaits les plus cordiaux pour une heureuse nouvelle année ») ou pour les souhaiter, moyennant une formule chaleureuse (exemple : Jean Y, « tient, à l’occasion de la nouvelle année, à vous exprimer la fidélité de son souvenir. Il vous adresse ses vœux (très respectueux, amicaux, affectueux) de bonheur et de joie… ») ;

- par carte de vœux : autrefois acquise à des œuvres caritatives, la carte de vœux est de plus en plus personnalisée dans les administrations et les collectivités, car elle est utilisée comme un outil de communication. Imprimée en plusieurs couleurs, elle comporte des illustrations (reproductions d’artistes, photos, armes, logotype de la collectivité…).

Aucune règle de forme ne prévaut (si ce n’est la sobriété, de même que celle dictée par le coût de réalisation et d’affranchissement).

Les cartes peuvent comprendre des souhaits imprimés sur carton ou sur feuillet intérieur. Il est alors indispensable d’y ajouter quelques mots manuscrits.

Attention : Il est incorrect d’adresser, en particulier à des personnes d’un rang protocolaire supérieur, des textes entièrement imprimés.

Commenter cet article