Publié par Fabrice Jobard

Entretien avec Philippe Lichtfus créateur de la "Savemius Academy"

Ce lundi, rencontre avec Philippe Lichtfus, talentueux créateur de la SAVEMIUS ACADEMY d'une école consacrée au Protocole et aux bonnes manières et installée à Bruxelles et à Paris.

Quel est votre parcours personnel et professionnel ?

Depuis très jeune, j’ai évolué dans des milieux intellectuels, artistiques et ai été mis en contact avec de nombreuses personnalités (familles royales et princières, mondes diplomatiques, politiques et économiques, etc.)

J’ai appris beaucoup à leur contact.

Dès l’âge de dix-huit ans, j’ai commencé à recevoir (cocktails, dîner, etc.) et à rencontrer pas mal de personnes de tous les milieux et de tous les âges.

J’ai travaillé longtemps dans le monde de l’art; haute époque, puis époques moderne et contemporaine, pour en revenir aujourd’hui à mes premiers amours. En parallèle, je me suis spécialisé dans les relations publiques de haut niveau.

A la naissance de mon fils, en décembre 2011, nous avons décidé de quitter Paris pour les Cévennes profondes afin de nous consacrer à lui et aussi à notre vieille demeure du moyen âge qui réclamait une sérieuse restauration.

Ce fut finalement le temps de la réflexion nécessaire pour faire un saut à Bruxelles afin de jeter les bases de Savemius academy, entièrement consacré au savoir-vivre, à l’étiquette et au protocole.

C’est à Paris aujourd’hui que se développe principalement cette activité.

Je dispense actuellement des formations sur le sujet entre Paris et Bruxelles et suis chargé de cours de savoir-vivre et savoir-être à l’Ecole Internationale de Marketing du Luxe de Paris.

Comment en êtes vous venu à vous intéresser aux questions de protocole et d'étiquette ?

Idéaliste et perfectionniste, j’ai assez rapidement constaté les nombreuses lacunes comportementales et autres au sein de ces différents milieux. Je m’étais fait une image relativement idéale des classes privilégiées de nos sociétés pour réaliser in fine que la réalité est bien souvent différente.

Et puis, le monde change et de plus en plus vite, me semble-t-il, mais à travers une méconnaissance souvent importante de ce qui est bienséant (pour simplifier) et sans respect des autres, de soi et de la différence.

Certains comportements dans des milieux très fermés me surprenaient (maintenant encore…).

Cela m’a très longtemps amené à de longues réflexions et conversations sur le sujet.

J’ai commencé à étudier sérieusement la question du protocole, de l’étiquette et du savoir-vivre à travers de nombreux ouvrages spécialisés et me suis rendu compte que plus grand chose n’était adapté à notre société ainsi qu’à notre époque en dehors de certains protocoles officiels, mais insuffisants à eux seuls.

Effrayé de constater que nos comportements sociaux étaient encore basés sur les codes bourgeois pondus dans la seconde moitié du XIXème siècle, qui n’ont presque pas évolués depuis et pire, qu’on enseigne encore aujourd’hui, je me suis senti âme à réformer et à adapter les choses, non plus pour les « gens du monde », mais pour les « gens du vaste monde », pour reprendre l’expression de Bertrand Buffon dans Le goût de la politesse.

Pourquoi avoir créé la SAVEMIUS ACADEMY ?

J’ai créé Savemius academy en 2014 parce que j’ai décidé d’en faire mon métier.

C’est une passion, un intérêt constant, un art de vivre et donc finalement un bonheur que d’en faire ma profession.

J’aime donner et partager avec les autres et Savemius academy me permet d’avancer dans ce sens.

Quels sont ses objectifs et quel est le contenu de ses formations ?

L’objectif de Savemius academy, c’est en bref de pouvoir former les personnes désireuses de se comporter dans le monde en maîtrisant les règles nécessaires et indispensables liées à certaines circonstances et certains milieux, tant dans la vie privée que professionnelle. C’est enseigner ces règles et aussi toutes les circonstances dans lesquelles il est préférable de s’en détacher. Savemius academy propose des formations à la carte, spécialement étudiées pour les missions confiées et qui traitent du protocole, de l’étiquette, du savoir-vivre, du savoir-vivre dans le luxe, de l’excellence à la française, etc.

Comment définiriez-vous le Protocole ? A-t-il encore une place à notre époque ?

Votre newsletter du 28 octobre dernier le définit mieux que je ne pourrais le faire.

Aujourd’hui, le protocole est toujours nécessaire, surtout au niveau institutionnel. Il permet d’éviter pal mal de dérapages et règle également le souci de tous les comportements non affinés et non adéquats …

On le constate particulièrement à Bruxelles; beaucoup de fonctionnaires ne savent pas ce qu’il doivent dire et faire dans de nombreuses circonstances. C’est sans doute une des raisons qui a amené les différentes directions de l’Europe, notamment, à engager des responsables de protocole dans différents services.

Toutefois, le protocole ne règle pas tout. Je pense qu’il forme une belle équipe avec l’étiquette contemporaine, le savoir-vivre et la politesse, de plus en plus universelle aujourd’hui…

Entretien avec Philippe Lichtfus créateur de la "Savemius Academy"

Commenter cet article