Publié par Fabrice Jobard

  • Les usages font qu’il existe toute une palette de possibilités pour s'adresser à quelqu'un.

M = Monsieur ou Madame

P = Prénom

N = Nom

V = Vous

T = Tu

M V

Style distant, le plus réservé. Aucun nom n'est indiqué, juste un « Monsieur » ou un « Madame » d'une politesse impersonnelle.

M N V

Style respectueux, presque systématique si les interlocuteurs ne sont pas du même sexe. Quand deux personnes sont séparées par une grande différence d'âge ou de hiérarchie, c'est l'adresse la plus courante.

N(masc) V

Style militaire : pratiqué entre deux hommes d'âge et de grade voisins (même niveau hiérarchique, à la rigueur un seul niveau de différence).

V

Style poli : une proximité plus accentuée rend un peu gênant d'appeler l'autre par son nom (par Madame + son nom si c'est une femme), mais la familiarité n'est pas telle qu'elle permette le tutoiement ou l'usage du prénom.

P V

Style américain : ne se rencontre pratiquement que dans trois situations bien caractéristiques :

- lorsqu' un chef s'adresse à sa secrétaire, relation éminemment asymétrique puisque celle-ci donne du « Monsieur Durand »

-lorsque deux interlocuteurs de hiérarchie et d'âge voisins s'apprécient et ont de nombreuses occasions de se rencontrer, mais ne passent pas au tutoiement car ils ne sont pas du même sexe

-entre femme, cela marque une relation plus proche que celle du style « poli ». C'est une adresse fréquente dès lors que les âges et les hiérarchies sont semblables.

N (masc) T

Style potache, comme à l'école, pratiqué entre hommes.

T

Style camarade : on est proche par l'âge et la hiérarchie et on se rencontre souvent ; typiquement on travaille ensemble ; Entre hommes, on passe du style « potache » au style « camarade » quand la relation se fait plus intense, lorsque l'usage du nom de famille semble incongru ; on pousse difficilement plus loin. En revanche, entre femmes, on va souvent jusqu'à l'usage du prénom.

PT

Style amical : les femmes, sauf les plus âgées, le pratiquent souvent dès lors qu'elles sont de hiérarchie et d'âge voisins. Entre hommes, des relations hors travail sont indispensables pour dépasser le style « camarade »

Commenter cet article

Michel 13/03/2015 09:07

Bonjour Fabrice,
il y a aussi le cas du V vers le "haut" et T vers le "bas" - très usité dans l'armée ou dans les relations hiérarchique avec différence d'âge.
merci pour tes posts très instructifs sur un sujet qu'il ne faut pas abandonner sous couvert de "modernité"

Stéphane 15/03/2015 16:33

J'ai fréquenté le monde militaire en régiment une dizaine d'années, et je le fréquente aujourd'hui en état major. De mon expérience, il y a une différence notoire. En régiment : le T arrive avec l'ancienneté, la complicité et l'expérience, dans des niveaux de grade proche. En EM, c'est du V constant, quelque soit l'affinité, le grade et le sens. Sauf quelque fois en privé ...

lcdsm 13/03/2015 10:51

En tant qu'ancien militaire, je ne pense pas que le V vers le haut et le T vers le bas soit très usité dans l'institution. Le T oui avec le même grade mais le V certainement pour la hiérarchie et vers les subordonnés. Enfin c'est ce que je pratiquais.